Prêt personnel sans justificatif

Le prêt personnel sans justificatif est une solution de financement nécessaire pour concrétiser vos projets. Voici les démarches pour l’obtenir dans les meilleures conditions.

Un guide pour comprendre le prêt personnel sans justificatif

Très souvent, la concrétisation d’un projet requiert un budget suffisant. Pour avoir le fonds nécessaire, certaines personnes décident de demander un prêt personnel sans justificatif. Découvrez dans ce mini-guide les points importants sur ce type de crédit.

Rappel sur le prêt personnel sans justificatif ?

Ce prêt figure dans la liste des crédits à la consommation. Il attire de nombreux individus à cause de sa praticité et des avantages qu’il offre. En misant sur cette option, l’emprunteur n’a pas besoin de prouver l’utilisation de l’argent. Il a l’occasion de demander un montant de 200 euros jusqu’à 75 000 euros. L’intéressé doit rembourser cette somme avec le taux d’intérêt convenu. Le délai prévu pour la restitution de l’emprunt figure dans le contrat signé par les deux parties. Il varie entre 12 à 84 mois selon l’organisme financier choisi.

Les critères à respecter pour obtenir le prêt

Le prêt personnel sans justificatif est un crédit accessible à tout le monde. Cependant, la banque analyse d’abord quelques éléments avant d’accepter la demande. Elle s’assure que l’intéressé possède une source d’argent stable au point de ne pas accumuler les dettes. Elle prend également les mesures requises pour s’assurer que l’emprunteur ne figure pas dans la liste des interdits bancaire. Dans certains cas, l’organisme financier exige même les 3 derniers relevés de compte du demandeur. Bref, le prêteur fait le nécessaire pour garantir que le client est en mesure de rembourser la dette.

prêt personnel sans justificatif

Comment bien choisir le crédit ?

Actuellement, le nombre d’établissements proposant ce type de prêt ne cesse d’augmenter. C’est pourquoi il s’avère indispensable de faire le bon choix. Afin d’y parvenir, le demandeur doit éviter les décisions hâtives. L’idéal est de faire des recherches pour en savoir davantage sur le crédit. Cette mission est facile étant donné que les organismes financiers doivent fournir à leurs clients des informations pertinentes concernant l’offre. Parmi les renseignements à présenter, figure la durée du crédit, les frais de dossiers, le taux annuel effectif global, le délai de rétractations, etc. Rappelons que ces données sont devenues obligatoires suite à l’amélioration de la loi Lagarde du 1er juillet 2010.

Autre précaution à prendre avant de choisir un prestataire

Certaines personnes décident d’entreprendre une autre action avant de jeter leur dévolu sur tel ou tel acteur. Cette dernière consiste à employer des comparateurs de crédit. L’usage de ce genre d’outil en ligne est parfois gratuit. Notez que cet accessoire est facile à manipuler étant donné qu’il suffit de respecter les recommandations inscrites sur la plateforme. Tout le monde peut l’utiliser à condition d’avoir un appareil adéquat : ordinateur, téléphone, tablette… dotée d’une connexion internet. Rappelons que le site web en question contient des informations authentiques vu que son équipe réalise des mises à jour régulières.

Comment demander ce genre de prêt

Pour demander ces prêts personnels sans justificatif, l’intéressé a deux options. La première consiste à se rendre dans les locaux de la banque ou de l’établissement financier en question. Il faut discuter avec le conseiller de la banque pour connaître les étapes à respecter afin d’officialiser la requête. La deuxième alternative, qui est la plus simple, vise à naviguer sur la page web du prestataire. Cette dernière intègre généralement un outil permettant de faire une simulation. Cet accessoire est facile à utiliser vu qu’il suffit de renseigner les informations requises. Le responsable envoie ensuite un formulaire de demande de prêt à remplir en ligne. Très souvent, l’internaute reçoit une réponse quelques instants après la validation du questionnaire.

Quels sont les documents à fournir pour avoir le prêt ?

Les dossiers à joindre avec les demandes de prêt dépendent en grande partie de l’organisme de crédit choisi par l’emprunteur. Toutefois, ce dernier doit généralement se munir d’une photocopie recto-verso d’une pièce d’identité, d’une relève d’identité bancaire et des bulletins de paie des trois derniers mois. Dans certaines situations, une copie de la taxe foncière est requise. C’est bel et bien le cas si le souscripteur possède une propriété. Quoi qu’il en soit, il ne faut pas hésiter à demander des informations auprès du conseiller de la banque ou de l’établissement financier en question. Celui-ci est en mesure d’offrir des renseignements pertinents sur le sujet.

Que faire si la demande de prêt a été refusée

Si la demande a été acceptée, le prêteur vire la somme sur le compte de l’emprunteur 48 heures après la validation du contrat. En revanche, si l’intéressé ne reçoit pas une réponse dans les 2 mois qui suivent, cela signifie que la requête a été refusée. Dans ce cas, il peut contacter l’organisme de crédit pour essayer de connaitre le motif du rejet. Il a ensuite la possibilité de se référer à la Commission National de l’Informatique et des Libertés pour faire appel. Cette dernière prendra soin d’examiner les faits en rapport avec le refus du prêt personnel sans justificatifs.