Prêt personnel en ligne au meilleur taux

Votre prêt personnel peut donc vous servir pour payer votre mariage, financer les études de vos enfants, acheter une voiture, ou encore financer vos vacances, sans que vous ayez l’obligation d’en donner une explication à votre banque.

Dans le cadre d’un prêt personnel en ligne, vous pourrez ainsi emprunter jusqu’à 40 000 euros que vous devez rembourser sur une période de 1 à 5 ans.

Comme les offres diffèrent selon les organismes, l’astuce est de faire jouer la concurrence, notamment pour mette la main sur la formule la mieux adaptée. Il convient de noter qu’elles varieront également en fonction de votre situation personnelle à savoir vos ressources, votre âge, votre métier, etc.

Les éléments pour bien choisir son prêt personnel sur internet

Voici tous les points à prendre en compte avant de choisir telle ou telle offre :

·        La durée de remboursement

Le temps que vous allez mettre pour rembourser la somme que vous avez empruntée.

·        Le montant de vos mensualités

La somme que vous devrez rembourser chaque mois. Il ne faut surtout pas que vos mensualités dépassent 30% de vos ressources.

·        Le TAEG ou Taux Annuel Effectif Global

Avec lequel vous pourrez comparer les offres qui vous sont proposées. Ce taux regroupe l’intégralité des frais que vous allez devoir supporter, à savoir les intérêts, les frais d’assurance, les frais de dossier, etc.

·        Le taux nominal

Qui sera utilisé dans le calcul des intérêts que vous allez devoir payer chaque mois. Attention toutefois, c’est au TAEG qu’il va falloir se fier et non au taux nominal.

·        Les assurances pour votre crédit

Qui, notons-le, ne sont pas toutes obligatoires. Pour souscrire à une assurance crédit par exemple, vous pouvez le faire auprès de votre organisme de crédit ou recourir aux services d’une compagnie d’assurance spécialisée.

·        Le coût total de votre crédit

Qui dépendra de la somme que vous souhaitez emprunter, la durée de remboursement que vous avez choisie (selon votre capacité de remboursement), le TAEG et les assurances que vous avez souscrites.