Quel sont les conditions négociables en prêt hypothécaire ?

condition prêt hypothécaireAprès le choix de la maison à acheter et la signature du compromis de vente, la deuxième étape dans l’acquisition d’une propriété immobilière est la négociation et la demande de prêt hypothécaire au meilleur taux auprès de la banque ou d’un organisme financier.

Mais, il faut savoir qu’un prêt immobilier a différents éléments comme les frais de dossier, les mensualités ou encore l’assurance…Reste à savoir, lesquels de ces éléments sont négociables ? Les réponses à cette question, ci-après.
Le prêt personnel présente l’avantage de permettre aux emprunteurs de faire le choix entre souscrire à un contrat de prêt à taux fixe, à taux variable ou à taux révisable.

Le taux du prêt est-il négociable ?

condition prêt hypothécaire
Avec le taux fixe, le taux reste invariable pendant toute la durée de l’emprunt.

Il est surtout recommandé pour les emprunts à long terme. Dans le cas du taux variable, le taux peut baisser comme augmenter suivant l’évolution d’un indice de référence.

Le montant des mensualités pour le prêt hypothécaire ou le prêt travaux à taux variable peut donc varier selon l’évolution du taux de prêt.

Si le taux fixe présente des avantages, il présente également assez de risque par rapport aux taux fixe, puisque les prévisions d’évolution du taux ne sont pas forcément toujours fiables.

Attention au taux d’intérêt

Le taux révisable, quant à lui, est aussi variable mais pour réduire les risques, il est limité à la hausse. Le taux du prêt  immobilier est donc un élément négociable surtout pour un prêt à taux variable mais il faut seulement savoir s’armer des bons arguments.

Qu’en est-il de l’assurance d’un prêt hypothécaire ?

Il est courant de voir sur les publicités ou les offres en ligne des organismes de crédit, des précisions sur l’assurance de prêt.

Dans le cas d’un prêt immobilier, souscrire à un contrat d’assurance pour garantir le prêt est obligatoire.

Mais, si l’assurance est obligatoire, son coût et ses garanties sont négociables, en fonction de l’organisme prêteur.

Dans certaines offres, l’assurance est souvent proposée dans un package : dans ce genre de cas,  il est préférable de simuler un prêt hypothécaire préalablement, pour connaître les coûts du crédit.

Négocier les indemnités de remboursement

condition prêt hypothécaire
En souscrivant à un prêt immobilier, on ne sait jamais à quoi s’attendre.

Il est possible qu’on puisse avoir des difficultés à rembourser le prêt et c’est la raison pour laquelle il faut souscrire à un contrat d’assurance. Mais, il est également possible que notre situation financière évolue au cours de la période d’emprunt, nous permettant ainsi de rembourser notre crédit de façon anticipée.

Les banques peuvent appliquer dans ces genres de situation, des indemnités voire des pénalités de remboursement…

Pour éviter les mauvaises surprises, il est conseillé dès la souscription de négocier les indemnités de remboursement liées à un éventuel remboursement anticipatif.

Prévoir et négocier les mensualités modulables

Il peut arriver qu’au cours de votre période d’emprunt, vous vous rendez compte que le montant de votre prêt argent n’est finalement pas suffisant pour couvrir tous les coûts de votre projet immobilier. Vous pourriez donc être tenté par une augmentation du montant du prêt.

Cependant, il est bon de noter qu’une modification non mentionnée dans le contrat de crédit peut entrainer un avenant dont le montant peut s’élever à 500 euros minimum.

Pour éviter cette somme exorbitante, en cas de modification du montant des mensualités ou du montant à emprunter, il est donc plus prudent de prévoir ce genre de modification dans le contrat initial, afin de négocier à l’avance les coûts d’une éventuelle modification.

En négociant certaines conditions imposées par votre organisme de crédit, vous aurez l’occasion d’emprunter plus sereinement.