Les choses à bien vérifier sur votre prêt auto

Simuler votre prêt auto en ligne

Généralement désigné sous le terme de prêt à tempérament, de crédit à la consommation ou encore de crédit auto, le prêt auto donne l’occasion au demandeur de combler l’apport manquant pour acquérir une voiture ou une moto. Modulable et simple, ce type de prêt vous donne l’occasion de choisir le capital demandé et le nombre de mensualités sans avoir à justifier votre projet. Vous n’aurez donc pas à fournir de facture ni à payer des frais crédit auto en Belgique supplémentaires.

Egalement connu sous le nom de taux nominal, l’intérêt constitue la plus grande partie du crédit voiture Il varie d’un établissement financier à l’autre et est régi par les taux en vigueur sur le marché.

Elle est souvent présentée sous forme de mensualités. Elle précise le nombre de mensualités que vous devez rembourser pour votre prêt auto. C’est un critère à ne pas négliger et à choisir en fonction de vos capacités de remboursement.

Bien que celui-ci ne soit pas obligatoire, cette somme d’argent permet de réduire le coût total de votre emprunt. Il facilite également le traitement des dossiers.

Il est exprimé en euros et inclut les frais de dossier, le montant des intérêts et les cotisations d’assurance groupe.

Le TAEG regroupe toutes les dépenses relatives au prêt auto. Il inclut par conséquent le taux d’intérêt du prêt, les frais de dossier et de garantie ainsi que les primes des assurances obligatoires (décès, invalidité, arrêt de travail).
Remarque : Il est conseillé de comparer à la fois le coût total du crédit et le TAEG au moment où vous comparez les prêts voitures.

La garantie est exigée par la banque ou par l’organisme de crédit auprès desquels vous souhaitez souscrire afin de pallier à un éventuel défaut de remboursement de votre part. Il faut savoir que le nantissement des garanties à l’organisme de crédit engendre des frais.

Avant de vous accorder le prêt, l’organisme prêteur va d’abord analyser votre dossier. Pour ne pas alourdir les frais de dossier, il est conseillé de bien préparer son dossier.

Si jamais vous n’avez pas la possibilité de rembourser (suite à un licenciement ou à un accident de travail par exemple), c’est votre assureur qui remboursera les mensualités à votre place. Il est important de bien comparer les offres proposées en assurance prêt avant d’en souscrire une.

Conseil

crédit personnel sans justificatif en belgiqueSouscrire à un prêt auto est un engagement important étant donné que vous devrez débourser des mensualités. Cependant, le remboursement du prêt ne doit pas avoir une incidence sur le budget de votre ménage. Pour que votre budget ne soit pas justement lésé par le remboursement de votre prêt travaux, il est conseillé d’utiliser un simulateur de prêts personnels sur Internet. Cet outil vous donnera une idée du montant que vous devrez rembourser tous les mois en se basant sur le montant du prêt et la durée de remboursement.

Une assurance sur le prêt est-elle nécessaire ?

Une maladie, un accident ou une perte d’emploi peut vous empêcher de régler la totalité vos prêts en cours.

Dans ce genre de situation, seule une assurance sur le prêt peut vous permettre de continuer à rembourser vos mensualités sur une période préalablement déterminée, qui varie souvent entre 12 et 24 mois.

Bien que l’assurance sur le prêt soit facultative, c’est une option que votre prêteur vous recommandera car on ne sait jamais ce qui peut arriver.

Bon à savoir

Avant de souscrire votre prêt, vous devez calculer votre taux d’endettement, c’est-à-dire analyser vos capacités de remboursement. Pour ce faire, basez-vous sur le montant de vos revenus, de vos charges (loyer, frais courants, etc.) et de votre reste à vivre : plus votre taux d’endettement est bas, plus votre situation financière est stable.

Si vous comptez acquérir une voiture d’occasion de moins de 2 ans, la bonne nouvelle est que vous bénéficiez du taux en crédit dédié aux voitures neuves, en d’autres termes, des meilleurs taux.

Lorsqu’il s’agit de contracter un prêt auto, la règle de base est de ne jamais dépasser le tiers de ses revenus.

Privilégiez les organismes financiers où vous pourrez emprunter 10% de plus que la valeur du véhicule à acquérir. Cet avantage vous permettra par la suite de financer, par exemple, la taxe de mise en circulation.

Pour gagner du temps et éviter les déplacements, le mieux est de recourir aux sites spécialisés en crédit auto. Pour faire votre demande de crédit, vous n’aurez en effet qu’à remplir le formulaire en ligne.